AVRIL

La vie explose, la sève monte, c'est le printemps...
Après un long hiver et le repos de la terre, nous retrouvons avec joie
lièvres, chevreuils, faisans, renards, buses ou cigognes...

« En Avril, ne te découvre pas d’un fil,
en Mai,
fais ce qu’il te plaît,
en Juin, de tes habits,
n’en garde qu’un »

En avril, Jérôme vient semer le maïs, c'est le moment : le sol est sec en surface, chaud (plus de 10°C) et humide à 2 cm de profondeur

Prochaine conférence en visio : vendredi 16 avril à 19h

Pour découvrir la formidable histoire de l'agriculture et comprendre tous les enjeux, suivez nos conférences dans le cadre de l'Université Populaire du Rhin.

Cette fois, nous vous proposons de découvrir la ferme à travers un fil conducteur : la réduction du gaspillage. Avec Marie, je vous présenterai la manière dont je travaille, comment poussent les plantes, où vont nos céréales, mais aussi les joies, les difficultés et les enjeux du métier...

Vous pourrez poser toutes vos questions par chat ou de vive voix. Alors n'attendez pas et inscrivez-vous en ligne sur le site internet de l'Université populaire du Rhin.

Pour s'inscrire à la conférence sur "La réalité et les enjeux du métier d'agriculteur", cliquez ici.
Un mail vous sera envoyé avec un lien zoom vous permettant de vous connecter le jour J. Et il n'est pas interdit de dîner tranquillement en regardant la conférence !

Confinement : les soignants et les agriculteurs vont continuer à assurer

Chacun d’entre nous mesure aujourd’hui à sa juste valeur l’importance d’être soigné et de se nourrir.

En cette période difficile, nous sommes de tout cœur avec les médecins, les infirmiers, les aides-soignants, les femmes de ménage, … tous ces gens qui luttent quotidiennement contre le Covid19 et à qui nous disons un très grand M E R C I. Nos pensées vont également aux malades et à leurs proches, d’ici et d’ailleurs.

Les agriculteurs et leurs salariés continuent également à travailler. S’ils s’arrêtaient de semer cette année, plus de récolte l’année prochaine, plus de farine par exemple, et donc plus de pain ou plus de pâtes dans les rayons des magasins.

Cette réalité fondamentale première, nous l’avions oubliée.

La ferme Lammert nourrit environ 5000 personnes par an. Nous vendons nos céréales à notre coopérative qui les vendra à des industries agro-alimentaires qui sont pour l’essentiel des PME locales (minoteries, amidonnerie, usine de transformation du soja…), et vous retrouverez notre maïs, notre blé ou notre soja dans différents produits, chez le boulanger (pain) ou en grande distribution (boisson ou dessert soja, …).

Avec nos collègues agriculteurs, éleveurs, viticulteurs, arboriculteurs, maraichers, apiculteurs, nous assurons une grande diversité de productions, en quantité et en qualité, que nous vendons, pour trois quarts d’entre nous, à travers des circuits longs, ou, pour un quart de nos collègues, en circuits courts. C’est notre métier et nous en sommes fiers, plus que jamais.

Cette crise met en lumière la question de l’alimentation et démontre l’importance d’acheter des produits agricoles locaux, aujourd’hui et demain, à des prix rémunérateurs pour les agriculteurs, pour assurer ensemble notre souveraineté alimentaire.

En ce moment dans nos champs

Le printemps est là ! Le mois des semis, le retour des jours longs, le réchauffement de l'air, le renouveau, …

C’est l’heure du grand retour des travaux des champs : le ballet des tracteurs dans les champs a repris.

Nous commençons par semer notre maïs au début du mois et après le 15, nous pourrons semer notre soja. Si ces semis ont lieu dans de bonnes conditions, la saison aura bien débuté, mais dans le cas contraire... Il faut donc être particulièrement vigilant.

Le blé quant à lui se redresse et commence sa montaison. C'est la phase la plus spectaculaire de sa croissance : en à peine plus d'un mois, il va quitter son aspect de "tapis herbeux" qu'il a depuis novembre pour atteindre sa taille adulte.

L’agriculture vous intéresse ?

Ma ferme est une exploitation agricole d'aujourd'hui, utilisant les nouvelles technologies et attentive à son environnement. Au fil des rubriques, le voile se lève sur les secrets de l'agriculture moderne, devenue complexe, mais toujours aussi vivante et attachante.

J'espère que vous aurez le même plaisir à découvrir ce site que nous en avons à semer et récolter nos grains, nos graines ou nos épis !

A bientôt,
Benjamin Lammert

 

Les médias ont parlé de la ferme !